|

Né le 17 mai 1999 à Marseille.
Né Baptiste Guilbert.
Renommé Baptiste Thery-Guilbert plus tard.

Vit à Toulouse.
Écrivain.

©Boris Malafosse, 2023

///ROMANS///
Lésions
octobre 2023, éditions Blast
Là où les trottoirs s'arrêtent
avril 2022, éditions Blast
(Prix du roman gay 2022, Coup de Cœur)
Pas dire
avril 2021, AP éditeur
(Prix du roman gay 2021, Roman court)
///DANS LES REVUES///
Tu m'en veux à mort d'avoir survécu
nouvelle dans PD la revue (papier)
« numéro 5 : soin dessus dessous », printemps 2023
site de la revue : https://pdlarevue.wordpress.com/
Disparition vite
poèmes dans la revue poétique (en ligne) PRO/P(R)OSE, sous le titre Blessures
septembre 2022
Vertige horizontal
nouvelle dans PD la revue (papier)
« numéro 4 : nos enfances », printemps 2022
site de la revue : https://pdlarevue.wordpress.com/
Afin que rien ne meure
poème dans la revue poétique La revue des muses (papier)
« numéro 3 : défaire », printemps 2021
ISSN : 2739-5561
///AUTRES///
+ Je publie depuis 2020 mon journal en ligne : https://inachevees.tumblr.com/
+ Article dans le Libé week-end du 8-9-10 avril 2023 // Le Journal de Fabrice Neaud lu par Baptiste Thery-Guilbert, écrivain
+ Le collectif Dæyke Reader a proposé une lecture intégrale
de
Là où les trottoirs s'arrêtent en accès libre :

https://daeykereader.bandcamp.com/album/fr-l-o-les-trottoirs-sarr-tent-baptiste-thery-guilbert
+ Signataire de la tribune Les raisons de la colère en réaction à la « Carte Blanche » consacrée à Bastien Vivès par le Festival de la Bande Dessinée d'Angoulême (décembre 2022)
+ Signataire de la Contre-tribune à Depardieu et ses 56 soutiens (décembre 2023)
///\\\//////\\\//////\\\//////\\\//////\\\//////\\\//////\\\//////\\\///